Festival en Australie : Big Day Out

31 jan 2012

Big Day Out 2012

Nous continuons notre tournée des festivals en Australie. Ce week-end se tenait l’incontournable Big Day Out. Plus de 50000 festivaliers se sont donnés rendez-vous à Melbourne sur une seule journée. Ce festival d’été a lieu dans toutes les grandes villes d’Australie pendant une seule journée (Auckland, Gold Coast, Sydney, Melbourne, Adélaïde, Perth). Nous étions cette année au Big Day Out de Melbourne et voici nos impressions à chaud.

On prend notre train à la gare de Southern Cross Station en direction du festoche. Il est midi et le quai est noir de monde. Après une demi-heure tous imbriqué dans le wagon, on arrive enfin sur les lieux. On aperçoit à quelques centaines de mètres les immenses tentes accueillant les concerts. Impressionnant !

Une organisation d’enfer

L’entrée sur le festoche se fait rapidement, contrôle éclair des tickets et des sacs à dos. Des chiens sniffeurs arrêteront quelques imprudents. Quelques déceptions : interdiction de faire entrer des bouteilles (même de l’eau !) et aucun bracelet de prévu pour les festivaliers.

Il fait chaud, très chaud. On  frôle les 40 degrés au soleil avec un petit 30 degrés à l’ombre, faut-il encore trouver des arbres sous lesquels il y a de la place. La crème solaire est obligatoire et s’hydrater n’est pas une option mais une obligation : à 4 dollars la bouteille d’eau de 33cl, ils se gavent les cochons ! Une fois la bouteille en main, on peut tout de même la remplir aux différents points d’eau.

Des douches géantes et autres aérosols sont éparpillées un peu partout sur le festival. Quel plaisir !

Comme tout bon festival qui se respecte, des dizaines de stands sont parsemés aux 4 coins de cette immense foire. On retrouve également des attractions qui vous donneront le vertige comme dans une fête foraine.

 Photos from Marc Grimwade

Au niveau des scènes, j’en ai compté 6, dont 2 qui sont accolées, je n’avais jamais vu ça ! Dès qu’un concert est fini, un autre commence directement sur la scène d’à coté. Il suffit donc de faire quelques mètres pour y assister. L’inconvénient d’avoir autant de scènes, c’est qu’on loupe forcément un tas de concerts. Quand 4 artistes jouent simultanément, il faut savoir choisir.

Une rampe de Skate était sur place. Pas de possibilité pour les festivaliers de s’y tenter puisque des skateurs pro squattaient déjà : Tony HAWK pour n’en citer qu’un,… C’est impressionnant de voir un des plus grands skateurs de tous les temps exécuter des 360° et autres figures à quelques mètres de nous !

La programmation

Cette année, on a eu le droit à du Kanye West, Art vs Science, Kasabian, Kimbra, My Chemical Romance, The Vaccines, et plus de 40 autres artistes. Il y en a pour tous les gouts : rock, house et hip-hop.

Un Kanye West à l’Ouest

Kanye West on a lift at Big Day Out Melbourne

Kanye West, quelle déception ! Nous sommes venus au Big Day Out principalement pour le voir. Un véritable show à l’Américaine. Hormis une entrée fracassante au milieu de la foule à l’aide d’un élévateur,  le show était trop figé et sans émotions. Je suis assez fan de ses albums Graduation et My Beautiful Dark Twisted Fantasy. Le problème, c’est qu’il est tout seul sur une immense scène. Il y a bien sur des ballerines derrière qui dansent… Mais bon, je m’en fiche un peu de voir 20 meufs dansées en tutu. Il y a aussi son DJ qui est au fin fond de la scène, mais il aurait très bien pu être en coulisse, cela n’aurait rien changé vu qu’ils n’ont pas interagis ensemble.

Au niveau du son, c’était une cassette sur laquelle Kanye West chantait… Je veux pas être méchant, mais quel intérêt pour nous public de voir ça ? Pas mal de ses musiques sont des duos avec des voix connues ou inconnues,.. Bah là, c’était un duo avec un mp3. SUPER !

Prix du Big Day Out

$160 pour un festival d’un jour, je trouve que c’est pas donné. Je suis habitué à nos bons vieux festoches français (Solidays, Fête de l’Huma, Rock en Seine, etc) qui durent au minimum 2 jours pour moins de 100 euros… Après, cela reste la norme ici en Australie, et malgré le prix, les gens ont fait le déplacement en masse (50000 personnes quand même)

Pour ma part j’ai préféré The Falls Festival qui dure 4 jours, et qui laisse le temps d’apprécier tous les concerts sans se presser.

Commentaires sur Facebook

commentaires

Commentaires sur Facebook

commentaires

Powered by Facebook Comments

4 commentaires »

  1. Julien @ North by Southwest février 3, 2012 à 10:15 - Reply

    C’est vrai que l’Australie est un pays très cher, un peu à cause de l’isolement. Par contre 4$ la bouteille + interdiction de faire rentrer des bouteilles, c’est pas mal du tout comme combine !

    Dommage pour la déception Kanye West. Perso je trouve qu’avec ces stars on en a pas tt le tps pr son argent, loin de là …

  2. Olivier De La Conception février 7, 2012 à 12:58 - Reply

    Hello, nouveau sur ton blog je me permet de te signaler que les Majuscules aussi ont une place de choix dans tes articles… lol; en réponse à un com laissé sur le blog d’aurélien. Sinon, blague à part, je vais m’inscrire à ton Blog…Grâce à ton com en partie ;)

  3. Julien@Voyageur-Independant février 12, 2012 à 9:59 - Reply

    C’est vrai que c’est un peu cher mais la programmation a l’air super!
    Au delà du prix, l’ambiance est elle comparable à nos festivals?

  4. Simon février 14, 2012 à 4:13 - Reply

    Hello l’artiste,

    Un petit commentaire sur ton site en direct de Federation Square ! Quelle belle ville Melbourne ! (Pour rappel, c’est le pote de Flavien ^^)

Leave A Response »

Recherches relatives

big day out